Ex-président Martinelli quitte la prison et assigné à résidence surveillée

L’ancien président du Panama, Ricardo Martinelli (2009-2014), qui risque 21 ans de prison, selon les quatre chefs d’accusation retenus contre lui, est passé pour l’instant de la prison préventive à l’assignation à résidence surveillée, pendant tout le déroulement de son procès pour espionnage et corruption. Dans leur décision de mardi dernier, les juges du tribunal de première instance ont indiqué que l’interdiction de quitter le pays est toujours maintenue et que l’inculpé de président devait remettre ses passeports et tout document de voyage y relatif dans les 24 heures Dimanche 16 juin 2019 (hipren.com)–Une Cour d’Appel a confirmé vendredi le changement de régime de détention préventive dans une cellule à l’assignation à résidence de l’ancien président Ricardo Martinelli. Ainsi en a décidé mardi le tribunal qui poursuit Martinelli, 67 ans, pour crime présumé d’espionnage politique et de détournement de fonds pendant son mandat de 5 ans (juillet 2009 – juillet 2014).

Parallèlement à la ratification de la détention à domicile, l’obstacle à quitter le Panama et l’ordre de remettre les passeports à la Justice, tels que déterminés par le tribunal de première instance ont été maintenus, a informé le pouvoir judiciaire (JO). Seule « une des mesures imposées par le tribunal de première instance, a été partiellement modifiée« . Elle concerne le fait que (maintenant) l’ inculpé de président peut utiliser les réseaux sociaux pour n’importe quel sujet, à l’exception de ceux concernant ce processus et le procès en continuation en lui-même, a ajouté la source judiciaire. L’ex-président Martinelli a plaidé non-coupable des quatre chefs d’accusation retenus contre lui par le Bureau du Procureur pour avoir mis sous table d’écoute des adversaires politique.

Il encourt une peine de 21 ans de prison. A ne pas confondre Martinelli avec Martelly, sous le gouvernement duquel en Haïti (2011-2016), des millions de dollars de fonds de Petro Caribe ont été détournés dans des projets bidons de développement et d’activités sportives et sociales, particulièrement les 25 Stades de Laurent Lamothe, Ti Manman Cheri, l’aéroport de ile-à-Vache, les contrats de réhabilitation de route de Borgne passés avec Agritrans et Betex…selon le rapport d’audit de la Cour des Comptes.

Advertisements

Categories: Uncategorized

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.