L’Indo-Pacifique, théâtre de lutte d’influence entre les États-Unis et la Chine

L’Indo-Pacifique a le vent en poupe. Cette formule a remplacé l’ancienne Asie-Pacifique et désigne dans sa conception la plus extensive un continuumsécuritaire s’étendant des côtes est-africaines à la façade occidentale des Amériques. Dominée longtemps par les États-Unis, la région voit ses équilibres d’antan se fracasser sur les ambitions d’une Chine montante.

Depuis quelques années, le concept de l’Indo-Pacifique est devenu le leitmotiv incontournable des rencontres portant sur les mutations géopolitiques en Asie. L’année 2019 ne déroge pas à la règle. Le Shangri-La Dialogue, qui est la grande réunion annuelle des experts et responsables sécuritaires d’Asie, a été dominé cette année (du 31 mai au 2 juin) par les Américains venus détailler leur stratégie « indo-pacifique » sur fond de tensions commerciales grandissantes américano-chinoises.

« L’Indo-Pacifique est notre théâtre stratégique prioritaire », a martelé Patrick Shanahan, le secrétaire à la Défense américain par intérim dont c’était la première sortie majeure en Asie. Le nouveau chef du Pentagone a profité de ce forum pour affirmer l’ambition de l’administration Trump d’instaurer un nouvel ordre sécuritaire en Asie afin de s’assurer qu’ « aucune nation ne puisse faire main basse sur l’Indo-Pacifique ». Comprenez : la Chine.

Advertisements

Categories: Uncategorized

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.